Immobilier. Les avantages pour les acquéreurs de l’ancien - SeleKtimmo


Immobilier. Les avantages pour les acquéreurs de l’ancien

Par SeleKtimmo


C’est une bonne nouvelle pour les acquéreurs. Les affaires immobilières peuvent faire le bonheur de bon nombre de ménages car les prix ont baissé pour les logements anciens comme pour les logements neufs en  2017. Même les taux sont au plus bas cette année (Toutefois, avec une tendance haussière pour les prochaines années). Chose qui est tout à fait normale car lorsque les prix baissent, les taux augmentent.

Ainsi, le marché de l’ancien est celui qui peut apporter une réponse à la population qui ne trouve pas d’offre adéquate à son budget, c’est-à-dire entre 400.000 et 800.000 DH. La reprise des transactions au niveau de l’ancien sont présentes à Casablanca, Rabat, Tanger, Agadir et même à Marrakech. Par ailleurs, les ventes de l’ancien ont accusé un recul de 13,9%. Ce qui se traduit par une marginalisation des ventes de toutes les catégories d’actif, lors du premier trimestre 2017 par rapport au précédent selon Bank Al Maghrib (BAM).

En ce qui concerne le glissement annuel, les transactions ont subi une diminution de 2% avec des baisses au niveau résidentiel de 1,4%, pour le foncier de 5,4% et de 1% pour les actifs à usage professionnel. Par ailleurs, c’est l’habitat ancien qui hisse le marché. Contrairement à ce que l’on a tendance à croire, il est tout à fait possible de trouver un appartement de deuxième main au centre de Maârif à 11.000 DH/m2.

Du côté de l’immobilier neuf, les promoteurs doublent leurs promotions pour attirer le client mais particulièrement, les Marocains résidants à l’étranger (MRE). Ces derniers sont, par ailleurs, assez réticents car ils optent plus pour le social. Mais, pour les attirer plusieurs salons de promotion sont organisés dans plusieurs villes du royaume. D’autre part, d’autres salons sont également organisés dans l’international. Les espaces Saada en sont un exemple car ils optent pour une stratégie qui se dirige directement vers le pays d’accueil du MRE.