Les styles architecturaux du Maroc sur selektimmo.com


Les styles architecturaux du Maroc

Par SeleKtimmo


Les styles architecturaux du Maroc

Mosquée Hassan II, Casablanca arc

Mosquée Hassan II, Casablanca

A l’origine, le style architectural le plus courant au Maroc était arabo-islamique où le décor extérieur est concentré au niveau de la porte. A partir de 1920, l’influence des mouvements architecturaux européen domine au Maroc, et surtout dans la capitale économique. On retrouve aujourd’hui encore de nombreux bâtiments de divers styles tels que le néo-classique, le néo-mauresque, le cubisme, l’art déco, l’arabo-andalou. En passant par l’art nouveau, le Bauhaus, le fonctionnalisme, et plus encore. Selektimmoa.ma a décidé de vous présenter certains styles architecturaux du Maroc et qui sont aussi riches en beauté qu’en histoire.

Néoclassique

L’architecture néo-classique date du XIXème siècle européen, celle-ci concerne une poignée d’immeubles du centre-ville. Elle se caractère par ses colonnes, balcons, loggias, ornées de décoration florales, de guirlandes et de médaillons sculptés.

Bâtiment néoclassique, Casablanca

Bâtiment néoclassique, Casablanca

Néo-mauresque

Le style néo-mauresque concerne principalement les bâtiments qui se situent en dehors de l’ancienne médina. L’inspiration de ce style remonte au XIXème siècle avec les réalisations de certains pays d’Afrique du nord tels que la Tunisie. L’hôtel Excelsior est un exemple représentatif du style néo-mauresque, en effet, il est caractérisé par l’emploi des arcs brisés, des azulejos sur les façades, des pergolas, des tuiles vertes sur les toits et les auvents

L’immeubleBessoneau de 1930

L’immeubleBessoneau de 1930, où juste à côté, vivait avant sa destruction en 2011, l’immeuble érigé en 1925 le “Piot-templier” une œuvre de Pierre Ancelle.

L’art déco

Le style art déco est une nouvelle ère pour l’architecture durant le milieu du XIXème siècle.Le changement concerne non seulement le décor mais également les formes qui deviennent géométriques et stylisés. Ce style rompt définitivement avec les ordonnances classiques et les ornementations réalistes. Dans certains bâtiments le zellige est le plus souvent utilisé pour remplacer les carreaux de céramique qui recouvrent les bâtiments d’Europe de la même époque.

villa des arts

Villa des arts à Casablanca, 1934

L’arabo andalou

Présente partout dans le Maroc, l’architecture arabo andalou remonte parfois jusqu’à l’époque Almohade (XIème siècle). Son influence sur l’architecture contemporaine au Maroc, même dans les quatre continents du globe, se fait sentir encore aujourd’hui dans certaines constructions.

arabo andalou

Néo-marocain

Ce style est né grâce à la volonté de Lyautey de combiné l’art marocain avec la tradition et la modernité. Appelé également « architecture officielle », le néo-marocain est très proche de l’architecture turque. On peut le retrouver dans la médina de Casablanca en divers endroits.

consulat de France

Consulat de France, Casablanca, 1916. Ce bâtiment était l’ancien hôtel du commandement de subdivision. Il est l’un des tout premiers édifices construits.

Fonctionnaliste

Ce mouvement moderne, dit fonctionnaliste, est apparu dès la fin des années vingt au Maroc. Il est issu du cubisme connu grâce au constructivisme en URSS et au Bauhaus en Allemagne. Ce style est principalement caractérisé par ses façades nues et lisses et par sa volumétrie cubiste.

Immeuble Assayag

Immeuble Assayag, rue Hassan Seghir, 1930
Le patrimoine architectural représente une richesse sans borne pour notre royaume et même pour le reste du monde. D’ailleurs, plusieurs bâtiments font partie de la liste définitive du patrimoine architectural mondial de l’UNESCO.
De plus, le Maroc est parmi les premiers pays au monde à avoir adopté le style art déco en architecture, dont la médina de Casablanca regorge.Elles attirent les touristes des quatre coins du globe, admiratifs de notre patrimoine.