L'évolution de l’immobilier au Maroc


L’immobilier au Maroc

Par SeleKtimmo


L’immobilier au Maroc

Immobilier maroc

Ces dernières années,  l’immobilier au Maroc s’est développé de façon spectaculaire, un véritable atout pour l’économie du pays.Les agences immobilières prolifères comme des champs de maïs.De nos jours, l’achat d’un bien immobilier au Maroc (location appartement à Casablanca, appartement à vendre Casablanca…)

Selektimmo, le portail de l’immobilier au Maroc, vous permet de trouver facilement le bien immobilier qui correspond à vos besoins

Evolution de l’immobilier au Maroc

Le secteur de l’immobilier au Maroc connaît une croissance avérée, surtout depuis l’entrée en vigueur de l’article 19 de la loi des finances de 1999, qui stipule l’exonération de tous les impôts, en faveur des promoteurs immobiliers, qu’ils soient publics ou privés.

Un boum favorisé non seulement par une désertion rurale vers les zones urbaines et par l’ouverture du Maroc, qui accueille actuellement une grande population estudiantine (surtout subsaharienne) et des investisseurs. Mais aussi aux besoins de modernisation du pays aux standards internationaux.Ses changements se sont effectués notamment avec des programmes tels que « villes nouvelles », « villes sans bidonvilles » et bien d’autres. Cette politique s’est effectué à partir d’un partenariat public-privé afin d’accélérer la production de nouveaux logements, ce qui a permis de développer la promotion immobilière et accroître la production de logements sociaux dans le cadre de programmes immobiliers.

Type d’immobilier au Maroc

L’immobilier au Maroc s’articule autour de trois types de biens : les Riad, Dar (maison marocaine), villa et appartement.

Maisons et Riads

Les riads sont de grandes demeures traditionnelles marocaines ouvertes sur un patio avec un jardin composé de quatre carrés de végétation plantés chacun d’un oranger, agrémenté au centre d’une fontaine. Situées au cœur des médinas des villes impériales (Marrakech, Fez, Rabat, Meknès)elles sont de véritables témoins de l’histoire et de l’artisanat marocain. Toutefois ce type de bien, autrefois demeures familiales, sont de plus en plus délaissées par les Marocains, cela au profit des Occidentaux attirés par leur exotisme et leur authenticité.
Les maisons marocaines (Dar) sont beaucoup moins vastes et sans jardin. Ce sont des habitations à cour intérieure centrale ouverte sur le ciel. C’est le genre le plus rependu en médina. C’est de loin le type d’habitat préféré des Marocains. Selon une étude du ministère de l’habitat (2012) sur l’ensemble du parc de logements occupés à titre principal (4,6 millions), 67% sont des maisons marocaines. Et cela est valable dans toutes les villes du pays.

Appartements et villas

Toutefois l’enquête montre aussi qu’au fur et à mesuredes changements sociaux et de l’augmentation du revenu du marocain moyen, il a tendance à préférer l’appartement en immeuble ou la villa, à la maison Marocaine.

Villa et appartement sont les types d’habitations les plus récents. Situés en dehors des médinas, ce sont des logements beaucoup plus contemporains.
Dans chacune de ces catégories, malgré l’influence architecturale contemporaine, notamment provenant de l’Occident, l’immobilier marocain conserve tout de même son style qui lui est propre et qui fait son charme.

Le pays africain le plus attractif en 2O17

Le Maroc, pays africain le plus attractif en 2017 selon une étude récente de l’Observatoire Internat des BTP,du fait de sa stabilité politique et son progrès économique remarquable. L’étude prévoit taux de croissance de 5% à l’horizon 2030 avec un impact important dans le secteur immobilier. De nos jours il est très simple trouver une location appartements à Casablanca, villa à vendre à Mohammedia ou encore acheter un Riad à Marrakech via des moyens mis à disposition pour faciliter l’accès l’acquisition.
Il serait peut-être temps d’en profiter !