L’enfant et sa chambre au 21ème siècle - SeleKtimmo


L’enfant et sa chambre au 21ème siècle

Par SeleKtimmo


La chambre de votre enfant est son espace de vie, il est donc essentiel qu’il soit conçu en respectant quelques règles. Nous vous proposons quelques principes directeurs pour l’aménagement de la chambre de vos enfants.

La chambre doit être saine et sécurisée sur le plan écologique

Elle mise sur le naturel, les bois et les bambous issus de filières respectant les normes écologiques, conformes aux règles du développement durable avec des finitions évitant autant que possible les produits chimiques (colles) qui délivrent des composants toxiques dans l’atmosphère. Il est parfois utile de faire appel à un professionnel pour diagnostiquer la pièce dévolue aux enfants : recherche de champignons, de moisissures, de plomb souvent bien cachés. Préférer le vernis alimentaire, les textiles bio tels que le coton, la fibre de maïs ou de bois.

Quelques pistes

Le tapis est préférable à la moquette, composée de dérivés pétrolifères et difficile à assainir. Les tapis en coton, en laine peuvent être aérés, secoués régulièrement et pour les plus petits d’entre eux passent à la machine.

L’aération est capitale : elle permet de lutter contre l’humidité, contre les acariens et autres résidus nocifs pour la santé de nos petits.

Halte à la colle : elle est omniprésente dans l’assemblage de meubles, dans la fixation de revêtement de sol. Il existe des alternatives telles que les bandes adhésives, moins nocives ou les meubles en kit qui s’assemblent par emboîtement ou à l’ancienne.

La chambre : espace ludique

Elle doit rester ludique et laisser un peu de liberté, de rêve : l’enfant doit pouvoir se l’approprier.

Les teintes douces, lumineuses sont recommandées, les couleurs saturées, les mièvreries, les surcharges sont à éviter. Il est nécessaire d’opter pour un revêtement mural de qualité car très tôt l’enfant développe son goût pour les posters et les affiches en tout genre.

Organisation de l’espace en 4 pôles

L’espace doit pouvoir s’organiser autour d’un ou deux meubles beaux et naturels, le lit et le bureau.

Cet espace est évolutif et s’organise autour de quatre pôles : le repos, les devoirs, les jeux, la lecture. Le regard doit pouvoir identifier ces quatre coins même lorsque la chambre est de dimension modeste.

La chambre accompagne le développement de la personnalité de l’enfant : refuge, terrain d’aventures, de rêves, de petites colères, c’est l’endroit de l’harmonie.

Comment favoriser cet accord ?

Le désordre est un principe contrariant les principes du Feng Shui : fixez un petit cahier des charges tout en lui facilitant les choses : les coffres, les tiroirs doivent être à sa hauteur pour qu’il puisse prendre en charge cette tâche.

Le lit doit être idéalement placé de façon perpendiculaire à la porte, être décollé à une vingtaine de centimètres du mur et éviter d’avoir une fenêtre ou une étagère au dessus de l’oreiller.

De son lit ou de son bureau il doit pouvoir apercevoir la porte et mieux contrôler une partie de ce qui se passe au delà. Il doit être dos au mur lorsqu’il travaille, cela améliore son attention et son assurance.

Le plafond devrait être peint dans une teinte plus pâle que les murs : une teinte sombre pèserait tel un poids et réduirait son champ d’énergie.

Vous le voyez, en dehors d’un investissement et d’un contrôle plus précis de la qualité des matériaux, il y a là quelques principes assez simples pour donner à votre enfant cet espace merveilleux dont il gardera la nostalgie toute sa vie.