L’achat sur plan au Maroc les pièges à éviter - SeleKtimmo


L’achat sur plan : les pièges à éviter

Par SeleKtimmo


L’achat sur plan : les pièges à éviter

achat sur plan

Souvent, les logements neufs, que ça soit des appartements ou encore des maisons, sont vendus avant l’achèvement de leurs constructions. C’est ce que l’on appelle « l’achat sur plan » ou encore « vente en l’état futur d’achèvement » (VEFA). Au moment où le contrat de vente est réalisé, l’acheteur devient propriétaire du terrain dont la construction est réalisée. Le reste l’est également au fur et à mesure où la construction s’achève. Un tel acte est réglementé par la loi dans le but de protéger l’acheteur alors que son bien est inexistant. Au Maroc, il existe de nombreux promoteurs immobiliers qui mettent en vente leurs projets ; alors qu’ils ne sont pas encore construits, ou qui le sont partiellement. D’ailleurs, certains d’entre eux proposent même aux acheteurs d’avoir la possibilité de proposer des modifications au plan afin de personnaliser davantage leur future propriété, en contrepartie d’un coût plus élevé. Toutefois, une telle entreprise exige de prendre en considération les risques et les avantages qu’elle constitue. C’est dans cette optique que Selektimmo.com a décidé de vous révéler les secrets d’un achat sur plan et les pièges à éviter.
Tout d’abord, il est primordial de bien lire le contrat avant d’acheter un bien sur plan car il se pourrait que le résultat final ne soit pas exactement comme sur les modélisations 3D. De ce fait, pensez à poser un maximum de questions aux promoteur immobilier que vous aurez choisi. D’ailleurs, il est important de bien choisir ce dernier puisqu’en cas de faillite, votre investissement sera perdu. C’est pourquoi il faut se renseigner sur la notoriété du promoteur, la qualité de ses réalisations, sa présence sur le marché de l’immobilier, etc. Par ailleurs, concernant le budget et le plan de financement que vous aurez à organiser, il est à savoir que le contrat prévoit le plus souvent un échelonnement bien défini des paiements selon l’avancement des travaux. Ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas préparer un plan pour le financement. C’est dans cette perspective qu’il faudra posséder un accès au plan du logement ainsi qu’à une liste des équipements et des matériaux qui ont été prévus dans le prix. Vous devriez également vous renseigner sur les détails, tels que la superficie du jardin, son orientation, etc. afin de pouvoir établir un budget.

Réussir un achat sur plan : comment éviter certains pièges ?

achat sur plan

Le contrat de réservation est l’élément moteur de l’acte d’achat sur plan, c’est pourquoi il est important de bien lire les clauses dont il se compose, et ce malgré la pression du vendeur qui souhaiterait vous faire signer le plus rapidement. C’est pourquoi il faut prendre le temps de lire l’intégralité du contrat qui est souvent nommé « avant-contrat » ou encore « contrat préliminaire ». L’importance de cette initiative est sans appel et pourrait changer bien des choses. Le plus souvent, la surface mentionnée du logement est approximative et le prix est prévisionnel. Les contrats préliminaires sont établis en conformité avec la loi relative à la Vefa qui a été mise en vigueur en l’année 2016. Pour ce qui est du contrat de vente, il est impératif de vérifier les moindres détails qui pourraient y figurer, tels que les mentions obligatoires. Si tout est conforme à vos exigences, vous pourrez être protéger dans le cas où il y aurait une forme de conflit avec le promoteur. Surtout quand il s’agit de retard de livraison, il vous est possible, dans ce cas, de réclamer des dommages et intérêts.
Les questions qui concernent le paiement ne sont pas non plus à prendre à la légère. En effet, il est d’abord primordial de ne jamais payer plus que prévu. Nous rappelons que le paiement du prix de vente doit être échelonné tout en respectant les règles prescrites. Ainsi, pour ce qui est des 5% derniers qui restent à payer, ces derniers sont le plus souvent prévus que lors de la remise des clés. Toutefois, si la qualité du logement ne correspond pas à vos souhaits, les 5% peuvent être consignés. Ainsi, il est à savoir également que dans le cas où le promoteur immobilier ne disposerait pas de garantie, les paiements devront être davantage échelonnés. D’autre part, au niveau des défauts du logement à la livraison, il est important d’être continuellement attentif aux détails avant et également après la vente, jusqu’à l’instant où le logement est livré. Au moment où les travaux sont achevés, le promoteur immobilier fixe une date pour la livraison du bien que vous avez préalablement acheté. C’est en ce moment où il faudrait vérifier si tout ce qui a été mentionné dans le contrat de réservation est bien correcte et correspond au résultat final, aussi bien au niveau des caractéristiques que de la qualité de la réalisation. Si vous remarquez des défauts au niveau du logement qui vous a été livré ou encore si vous constatez des prestations qui ne sont pas conformes au contrat de vente, il est primordial de noter toutes sortes de détails sur le procès-verbal de livraison.

achat sur plan

 

Sara Boutaleb