"Ma ville de C à A": manifestations autour de Casablanca et de son patrimoine - SeleKtimmo


« Ma ville de C à A »: manifestations autour de Casablanca et de son patrimoine

Par SeleKtimmo


Ville complexe et tumultueuse, Casablanca est en quête perpétuelle d’identité. Concentrant les forces vives – individuelles, économiques et associatives – du pays, elle attire, repousse, fascine et reste difficile à décrypter, dans sa diversité, tant pour ses habitants, que pour ses visiteurs.

Avec le concours d’institutions françaises, marocaines et même internationales, l’Institut français de Casablanca propose d’avril à juin 2009 « Ma Ville de C à A… » des clés et niveaux de lecture diversifiés pour Comprendre, Aimer, Sensibiliser, Anticiper, Bouger, Luire, Assainir, Nettoyer, Construire, Aménager les différentes facettes de la ville en général, et de Casablanca en particulier.

Le programme est riche et varié :

> Du 17 avril jusqu’au 2 mai « Ma Ville de C à A… » s’ouvrira, par une exposition de photos à la Villa des Arts de trois natives de Casablanca, qui aiment leur ville et y portent chacune un regard différent : Florence Chevallier, Lamia Naji et Deborah Benzaqen, respectivement nées en 1955, 1966 et 1973.

> Le samedi 18 avril, de 10h à 17h, opération « Portes Ouvertes dans 10 monuments de Casablanca».
Pour la première fois au Maroc, sera ainsi célébrée la journée internationale des monuments et des sites promue par l’UNESCO. Les portes de dix monuments emblématiques de la ville, de la Villa des Arts à la Place Mohammed V, s’ouvriront aux habitants pour des visites libres ou guidées.

> Le 23 avril l’Institut français de Casablanca, en association avec le Festival international d’art vidéo de Casablanca, offrira une carte blanche au Studio National des Arts Contemporains, Le Fresnoy et à son directeur le plasticien Alain Fleischer.

> Le 24 avril se tiendra une table ronde sur « L’espace urbain et l’art contemporain » en parallèle de la projection de « Portraits de quartiers », documentaire réalisé dans le cadre d’un programme de recherche mené par les universités sciences humaines et sociales d’Alger, Bordeaux, Casablanca et Tunis sur les quartiers d’Alger, Lormont et Attacharouk/Ben M’sick (à Casablanca).

Avec le savoir-faire développé par les associations Robins des Villes (Lyon) et Casamémoire, de nombreuses initiatives seront proposées aux plus jeunes dans les écoles de la ville pour les sensibiliser à l’environnement urbain et à la culture architecturale, aider au développement d’un sens critique et appréhender la ville comme cadre de vie sociale et civique.

> A partir du 15 mai, l’Institut français de Casablanca, organise une série de manifestations sur le thème de « Recyclage et urbanité » permettant de comprendre la place occupée par les déchets que nous produisons grâce à une approche pluridisciplinaire croisant les regards de l’architecte, du philosophe, de l’ingénieur, de l’artiste du paysage et du responsable de collectivité locale. Une exposition-installation, une table-ronde, des débats donneront à regarder en face un avenir hypothéqué par nos mauvaises habitudes. Ces manifestations se dérouleront dans le cadre d’une résidence de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Grenoble (ENSA) et de la Haute école d’art et de design de Genève (HEAD) à Casablanca en collaboration avec les établissements d’enseignement supérieur concernés de la ville.

Enfin, le théâtre de l’Institut français sera le cadre de plusieurs soirées cinéma organisées en collaboration avec Casamémoire et le Centre cinématographique marocain : films de fiction et documentaires donneront à lire « Casablanca, entre fiction et réalité ».

Parallèlement, en résonance avec cette thématique de la ville, se dérouleront à Casablanca :
l’exposition-hommage au grand architecte casablancais Elie Azagury, récemment disparu, au Musée du patrimoine culturel judéo- marocain, du 26 mars au 23 mai 2009 ;

l’exposition de Casamémoire « Dans le désert de la modernité, contribution de Casablanca à la modernité», réalisée avec le concours de la maison des cultures du monde de Berlin (HKW), à partir de la mi-juin dans le cadre de la préfiguration de l’affectation aux arts et à la culture des anciens abattoirs de Casablanca ;

• ainsi que deux événements très caractéristiques du dynamisme des cultures urbaines à Casablanca :
Festimode », plateforme de promotion d’une mode marocaine urbaine et de ses jeunes créateurs, qui aura lieu du 5 au 9 mai 2009 ;
– « Le 11ème Tremplin des jeunes musiciens », révélateur le plus actif en Afrique et dans tout le monde arabe de l’émergence musicale, qui aura lieu du 28 au 31 mai.

L’ensemble de ces manifestations est organisé par l’IFC en partenariat avec l’Association Casamémoire, le Ministère de la culture marocain (délégation de Casablanca), la Ville de Casablanca et la Fondation ONA, département des arts et la Villa des Arts de Casablanca.

Source : Communiqué de presse de l’Institut français de Casablanca – 121 boulevard Zerktouni – Casablanca
Email : presse@institut-francais-casa.org